L’AFAAD

En France, chaque année, 1.1 milliards d’animaux terrestres sont abattus pour l’industrie alimentaire. Il existe dans le code français des lois stipulant que des précautions doivent être appliquées pour épargner aux individus toutes souffrances évitables, de la prise en charge de l’animal jusqu’à sa mort. Cependant, malgré cela, de nombreux manquements à cette réglementation surviennent et engendrent des conditions de fin de vie innommables.

Créée le 17 juillet 2015, l’Association en faveur de l’abattage des animaux dans la dignité (AFAAD) a pour principale mission de « garantir aux animaux destinés à la consommation les meilleures conditions de bien-être possibles, en favorisant la réduction du stress et des souffrances lors du processus d’abattage ». Pour cela, l’organisme privilégie la voie du dialogue et de la co-construction avec tous les acteurs concernés : éleveurs, abatteurs, pouvoirs politiques, vétérinaires, communautés religieuses, consommateurs… À travers des propositions de solutions et des pistes de réflexion, l’AFAAD vise des changements concrets pour garantir l’application de la législation, la transparence des méthodes de production et le respect de tous les êtres doués de sensibilité. L’association réalise ainsi plusieurs actions dans ce but :

 

  • Elle informe les consommateurs sur la réalité des pratiques et des dérives pour sensibiliser sur les méthodes d’abattage actuelles.

 

  • Elle fait pression sur les institutions politiques pour une amélioration des réglementations sur la traçabilité des produits d’origine animale (étiquetage obligatoire du mode de mise à mort etc.), sur les phases de pré-abattage et d’abattage (étourdissement obligatoire) et sur le statut juridique des animaux de rente.

 

  • Elle échange et travaille avec :
    • les éleveurs : avis et témoignages sur la réalité de leur métier
    • les vétérinaires : expertises scientifiques, rôle pédagogique etc.
    • les artisans-bouchers : garants de la qualité et de la traçabilité
    • les abattoirs : identification des causes de souffrances animales causées par des difficultés d’ordre structurelles et organisationnelles (infrastructures non appropriées, effectifs, cadences, formation du personnel, etc.), dénonciation et lutte contre les mauvaises pratiques etc.
    • les communautés religieuses : question de l’abattage rituel

L’AFAAD rassemble des adhérents et des bénévoles qui souhaitent de meilleures conditions d’abattage des animaux. Leur ambition est également que la priorité soit faite au bien-être et au respect de l’animal au même titre que les préoccupations sanitaires.

Organisme apolitique, non-abolitionniste, indépendante, l’AFAAD milite avec toutes les personnes impliquées dans les problématiques liées à l’abattage, sans distinction quant à leur régime alimentaire ou à leurs appartenances politiques et religieuses.

« Notre action vise à encourager un élevage véritable, respectueux des hommes et des animaux, respectueux de la terre. Élever un animal dignement, c’est le voir naître, le soigner, le nourrir et l’accompagner jusque dans la mort ».

http://www.afaad.net/

Gabrielle Montier

Le 10 octobre 2017