À l’hôpital d’Amiens les chiens sont de vrais thérapeutes

Diminution des antidépresseurs et calmants, libération de la parole, prise de confiance en soi  …  Les effets positifs de la présence de chiens au sein de l’hôpital psychiatrique d’Amiens sont nombreux.

William Lambiotte, infirmier cynothérapeute, a utilisé pour la première fois cette médiation à l’hôpital en 2010. Depuis lors, il « constate chaque jour les bénéfices de leur présence ».

Pour en savoir plus c’est ici.

 

Le 29 novembre 2017