Des abeilles pour protéger les éléphants : les études se poursuivent

En février dernier le journal le Monde publiait les résultats d’une étude démontrant que les abeilles pouvaient être les alliées insoupçonnées pour protéger les éléphants africains. Des associations, en collaboration avec des scientifiques, ont ainsi installé des ruches en périphérie des cultures pour éloigner les pachydermes et éviter les conflits avec les humains.

Les recherches sur ce sujet continuent puisque selon un compte-rendu paru le 23 juillet 2018 les éléphants seraient capables de reconnaître les odeurs émises par les ruches se sentant menacées et donc de les éviter.

« Nos conclusions s’ajoutent aux précédentes études ayant démontré que des ruches actives pouvaient écarter les éléphants des cultures, par exemple, mais ce pourrait être difficile à mettre en oeuvre à grande échelle. […] Nous espérons étendre ce travail en développant des outils supplémentaires pour une gestion durable et passive des déplacements des éléphants » a déclaré dans un communiqué Mark Wright, professeur d’entomologie à l’université de Hawaï.

Pour en savoir plus nous vous invitons à lire l’article publié par Sciences & Avenir.

Gabrielle Montier, le 27 juillet 2018