« Donner aux grands singes un “droit à vivre” »

© Aurel

« Nous ne verrons jamais de dodo, cet oiseau exterminé il y a à peine trois cents ans… Mais, dans vingt à cinquante ans, nous aurons peut-être à pleurer la disparition des orangs-outans, des gorilles et des chimpanzés. » Aurel

Pour empêcher la disparition des grands singes, qui ne sont plus que quelques milliers, un collectif de personnalités lance un appel d’urgence pour donner un “droit à vivre” à ces grands singes.

Le 9 avril 2018