La dissolution du CRAC ( Comité Radicalement Anti-corrida)

© Jean-François Gallier

Président du CRAC (Comité Radicalement Anti Corrida) et du CRAC Europe, Jean-Pierre Garrigues a annoncé le 3 octobre dernier la dissolution des deux associations anti-corrida.

Docteur en écologie, ingénieur des Ponts, des Eaux et Forêts, enseignant en économie, mais également spécialiste des finances de la corrida et directeur de campagnes, le fervent militant anti-tauromachie a ainsi déclaré : « Depuis bientôt deux ans, je lutte contre une maladie grave, très invalidante, un cancer du cerveau : un « glioblastome ». Je ne suis plus en mesure de continuer le combat, si dur, que j’ai mené pendant plus de quinze ans. J’ai décidé, avec l’accord de l’équipe du CRAC Europe, de dissoudre ces deux associations. Aux autres de continuer la lutte jusqu’à l’abolition ! »

Créé en 1991 par Jacques Dary et Aimé Tardieu, le comité radicalement anti-corrida était le plus ancien organisme français impliqué dans la lutte contre la torture tauromachique. Repris en 2002 par une nouvelle équipe menée par Jean-Pierre Garrigues et Thierry Hély, l’association adopta une dynamique plus « radicale » et eut pour ambition « l’abolition pure et simple, à terme, de cette pratique barbare ». Son action mettait également l’accent sur la protection de l’enfance et s’étendait à l’échelle internationale avec le CRAC Europe, fondé fin 2007.

L’organisme a aussi été soutenu par plusieurs personnalités engagées dans la cause animale : Jacques Dary, Albert Jacquard, Jacques Derrida, et plus récemment Patrick Pelloux, Henry-Jean Servat et Amélie Nothomb, qui avaient accepté de devenir présidents d’honneur de l’association.

Depuis une trentaine d’années, le comité radicalement anti-corrida a participé de façon majeure à la lutte contre les pratiques tauromachiques. L’équipe d’Ensemble pour les animaux souhaite rendre hommage à ce bel engagement et se félicite d’avoir œuvré aux côtés du CRAC dans le combat général pour la cause animale.

www.anticorrida.com

Gabrielle Montier

Le 10 octobre 2017