Le manchot empereur victime de la fonte des glaces en Antarctique

La colonie de Halley est la seconde colonie de manchots empereurs la plus importante au monde. 25 000 couples s’y reproduisent chaque année.

Or, pour la 3e année consécutive, la fonte des glaces en Antarctique – c’est-à-dire la disparition de leur habitat – a entraîné la mort de la quasi-totalité des poussins.
Cette hécatombe serait imputable au phénomène météorologique « El Niño » qui a réchauffé les eaux antarctiques durant 3 ans.

Fort heureusement la colonie voisine – de Dawson Lambton – n’a pas connu le même sort et aurait même vu sa population croître, sans doute grâce à la migration des manchots de Halley.

Si la fonte des glaces se poursuit, les manchots empereurs pourraient voir leur population décliner jusqu’à 70% d’ici à 2100.

 

Le 16 mai 2019