Nouveau geste d’Emmanuel Macron envers les chasseurs

Selon différents médias, le Président de la République Emmanuel Macron souhaite faire un nouveau geste politique envers les chasseurs en divisant par deux le coût du permis de chasse, passant de 400 à 200€.

« Coïncidence ou non, ce montant de 200 € correspond aux revendications du patron de la puissante Fédération nationale des chasseurs (FNC), Willy Scharen, reçu à l’Élysée le 15 février » rapport le journal Le Parisien. Cette mesure s’accompagne d’un coût car 5 millions de Français possèdent un permis de chasse actuellement pour seulement 1.2 millions de chasseurs actifs.

Cette décision est fortement désapprouvée par les défenseurs des animaux qui dénoncent, entre autres, un encouragement à la chasse, perçue comme une atteinte à la faune sauvage.

«  L’urgence, c’est de protéger la nature, c’est pas de favoriser les flingues. Macron ce qu’il veut là dedans, c’est se donner une image de “ruralité”. La chasse, ce n’est pas la ruralité. C’est une idée commune insufflée par le lobby de la chasse, mais les gens de la campagne sont ceux qui s’opposent à la chasse justement » a déclaré Marc Miraud, porte-parole de l’ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages).

 

Gabrielle Montier, le 13 avril 2018

 

Sources :

leparisien.fr

france3-regions.francetvinfo.fr