Stéphane Travert souhaite prendre des engagements pour le bien-être animal via des mesures incitatives

© capture d’écran vidéo RMC

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture, a annoncé début juillet vouloir prendre des mesures dans les six prochains mois pour améliorer le bien-être animal et notamment tendre vers la fin de la castration des porcs à vif. Bien que la loi sur l’Alimentation votée en juin dernier ait été très décevante en matière de bien-être animal, le ministre de l’Agriculture semble vouloir mettre en place des mesures incitatives.

À l’antenne des Grandes Gueules sur RMC il a ainsi expliqué avoir donné à l’ensemble des filières agricoles des consignes afin de prendre sous six mois des engagements pour le bien-être animal. Il a notamment donné pour exemple la fin de la castration à vif des animaux dans la filière porcine.

“Ils s’agit d’arrêter la manière dont la castration se fait aujourd’hui. On le fait de cette manière car les carcasses dégagent (dans le cas contraire) une odeur. (…) Il faut trouver des méthodes plus scientifiques (…) Il doit y avoir des garde-fous, et sanctionner les cas qui remettent en cause le bien-être animal. (…) Ils doivent me présenter des solutions dans un délai de six mois. On est proches de trouver des solutions, mais on ne le fait pas sans les membres de la filière.”

Les associations de protection animale saluent cette initiative plus qu’attendue mais espèrent qu’elle soit suivie de mesures concrètes !

 

Le 16 juillet 2018

 

Source : rmc.bfmtv.com