“Stop aux élevages d’animaux pour la chasse”

30 millions d’animaux sont élevés en France, par an, pour le “loisir” de la chasse (source : Syndicat National des Producteurs de Gibier de Chasse). C’est ce qu’une enquête de l’association ASPAS vient récemment de révéler.

“Les élevages français d’animaux pour la chasse « produisent » chaque année environ 20 millions d’animaux pour les chasseurs français et 10 millions d’œufs et de poussins de 1 jour destinés à l’export principalement Angleterre et Espagne” auxquels s’ajoutent les grands mammifères lâchés et chassés dans les parcs et enclos de chasse.

L’ASPAS a également réalisé une enquête concernant plus précisément les élevages de faisans et perdrix en France. Élevés au sein de cages extrêmement petites au sol grillagés où les oiseaux sont en trop grande densité, “tantôt dans le noir continu, tantôt dans la lumière continue, appareillés d’ustensiles parfois mutilants, sans parents pour les poussins, victimes de collisions et d’étouffements, confinés, stressés jusqu’à en mourir : ces millions d’animaux souffrent inévitablement. Si les tirs des fusils n’ont pas raison d’eux, c’est leur inadaptation à la vie sauvage qui entraînera leur mort. Une courte de vie de souffrance, pour le seul loisir de la chasse.”

Découvrez l’enquête ” “cocottes d’élevage” des chasseurs : de la cage au carnage” ainsi que la pétition sur https://urlz.fr/8rVU.

Protégeons les animaux sauvages et la Nature et demandons avec l’ASPAS l’interdiction d’élever et de lâcher des animaux pour la chasse. Pour cela signer la pétition sur www.aspas-nature.org/gibier.

En Outre-Manche la situation évolue et le travail de sensibilisation des opposants à la chasse paie car trois opérateurs maritimes n’acceptent plus de transporter certains types d’animaux vers l’Angleterre, comme les poussins de perdrix et de faisan d’un jour, pour la chasse. (Plus d’info sur https://urlz.fr/8rWa)

 

Le 14 décembre 2018